Mise en place d’un mécanisme de financement avec partage des risques, qui a prêté 33millions USD aux MPME de Papouasie Nouvelle-Guinée

MSC a conduit une mission sur l’accès au financement avec la Banque centrale de Papouasie-Nouvelle-Guinée afin de mettre en place le secteur de la microfinance dans le pays. Dans le cadre de cette mission qui a duré quatre ans, nous avons aidé à mettre en place une facilité de partage du risque (RSF) qui aide à gérer les risques associés aux prêts des MPME.

Le partage de risques aide à gérer certains des risques liés aux prêts aux MPME pour encourager les institutions financières partenaires à élargir leur portefeuille de prêts. Il améliore la quantité de prêts aux MPME et canalise un plus grand nombre de dépôts collectés dans des prêts aux entreprises plutôt que dans des dépôts interbancaires et des titres publics. Nous avons également défini des procédures et accompagné le déploiement du système pour les institutions financières partenaires.

Grâce au projet, l’intervention de MSC a permis de ramener de deux mois à huit jours le délai de traitement des prêts individuels aux MPME, tandis que le montant moyen des prêts décaissés a augmenté de 95% arrivant à 5 500 USD. À la fin de 2017, la banque avait réduit sa PAR 30 de 29% en 2012 à moins de 5%. En juin 2018, la Banque centrale avait consenti
1 765 prêts à des MPME, dont 1 086 clientes, dans le cadre de la facilité à risque.