Besoin en microfinance : l’évaluer et le satisfaire

La microfinance – offre d’une large gamme de services financiers – s’est avérée un moyen très efficace de fournir d’inestimables services aux populations défavorisées et ce sur le long terme. L’accès à ces services financiers a permis à de nombreuses familles vivant dans des pays en développement (et dans les régions les plus pauvres des pays développés) d’améliorer de façon considérable leurs moyens de sortir de la pauvreté. Afin de comprendre comment offrir les services les plus adaptés aux clients, nous devons tout d’abord nous faire une idée précise de leurs « habitudes financières » et de leur « environnement financier ».

L’hiver arrive : Gérer l’assaut du digital

Dans le blog précédent de cette série, nous avons abordé la question de la nature changeante du secteur des services financiers. Nous avons aussi évoqué l’’impact de la perturbation digitale sur les institutions financières traditionnelles. Dans ce blog, nous examinons la manière dont les opérateurs historiques peuvent provoquer une transformation digitale afin d’utiliser le pouvoir perturbateur de la technologie et de l’innovation.

Se défaire des mythes sur l’éducation financière

Développer les connaissances et les compétences des gens n’est pas chose aisée. Si l’accès à l’information peut poser les fondements des connaissances de base, l’accès aux produits et leur utilisation régulière aident à développer à la fois les connaissances et les compétences. En même temps, la transmission des connaissances ne peut à elle seule garantir qu’elles seront conservées et mises en pratique. Il faut du temps pour acquérir des connaissances et des compétences et (du moins au début) le soutien du prestataire de services financiers dans le processus d’apprentissage peut s’avérer crucial. Cet article permet de mieux saisir les rudiments du lancement d’un programme d’éducation financière.

Les composantes essentielles d’un programme d’éducation financière efficace

Désillusionnés par les résultats des approches traditionnelles de l’éducation financière nous avons décidé de tester une approche alternative d’éducation financière qui joue un role central dans les objectifs sociaux et commerciaux des prestataires de services financiers plutôt que d’être en marge de leur orientation stratégique. Notre conception du programme était fondée sur quatre piliers, qui peuvent être considérés comme les composants essentiels de tout programme d’éducation financière, à savoir : 1. des attentes claires en ce qui concerne les objectifs et les résultats ; 2. une conception de messages intelligents qui fournissent des informations et font appel à l’émotion du client ; 3. la rentabilité et la flexibilité grâce à l’intégration des outils AFE dans le processus opérationnel de l’IMF ; et 4. la création d’un environnement favorable à l’éducation financière.