Renforcement des petites et moyennes entreprises de producteurs agricoles en Inde

MSC a travaillé avec IFC pour former et renforcer les capacités des sociétés de producteurs agricoles indiennes en matière de gouvernance, de gestion financière, de gestion des risques et de planification d’entreprise. Le programme a permis de former près d’un million de petits agriculteurs. De nombreux producteurs de services financiers ont adopté le programme, la formation de MSC leur permettant désormais de former des organisations de producteurs.

AGRA et SELF Tanzanie: Un développement innovant, activé numériquement, permettant de lisser les revenus des petits producteurs de maïs en Tanzanie.

L’Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA) a retenu les services de MSC pour fournir une assistance technique à SELF MF Tanzania, qui fournit des prêts aux banques et aux IMF en Tanzanie. MSC a mis au point des produits de prêt agricole saisonniers, qui ont permis de toucher beaucoup plus d’agriculteurs qu’auparavant. À la mi-2018, trois partenaires avaient décaissé des prêts d’une valeur de 500 000 USD en faveur de petits exploitants agricoles en Tanzanie.

Plateforme eNAM pour numériser la commercialisation des produits agricoles en Inde

La plateforme indienne eNAM permet l’échange de produits agricoles primaires et connecte les marchés via une plateforme en ligne. MSC a aidé le gouvernement central et les gouvernements provinciaux dans la conception, les réformes politiques et la mise en œuvre du programme eNAM. Bon nombre des suggestions d’améliorations de conception ont été acceptées et mises en œuvre. Le volume cumulé des échanges électroniques sur eNAM avait dépassé les 482 milliards INR (6,5 milliards USD) en septembre 2018.

Développement de produits de financement agricole au Kenya, en Ouganda, en Éthiopie et au Ghana

Cordaid Netherlands et MSC ont collaboré pour fournir une assistance technique à sept IMF en Afrique. La collaboration a permis de développer des produits de financement agricole pour améliorer l’accès au financement des ménages agricoles. À la suite de cette intervention, les IMF ont versé un total de 3 millions USD à de petits exploitants, atteignant ainsi 1,3 millions de petits exploitants.